La sève de bouleau

birch-1117034_1280Lorsque le printemps arrive toutes les sèves des plantes et des arbres montent.

Les  plantes et les arbres, tous les végétaux vont retrouver leur force.

La sève de bouleau est très riche en oligo-éléments et est récoltée par un petit trou foré respectueusement dans le tronc du bouleau.

Si vous en achetez, assurez-vous qu’elle soit fraîche et provienne toujours de la récolte de l’année en cours et faites votre cure uniquement au printemps.

La sève de bouleau est un puissant dépuratif, connu depuis la nuit des temps et utilisé par nos aïeux.

Elle dépure pour nous restaurer la santé, c’est à dire qu’elle nettoie en profondeur, purifie l’organisme, balaie les impuretés, élimine les déchets, les toxines.

Ses actions majeures :

Elle agit sur tous les émonctoires : les reins, les intestins, le foie, les poumons, la peau.

Elle est diurétique, laxative, accélère le transit, facilite le fonctionnement hépatique, fluidifie les secrétions bronchiques et a une action sur la peau.

Commentaires (4)

  • Andrée 29/04/2016 à 11:44 Réponse

    Ici, au Québec, nous avons le sirop d’érable qui provient de la sève que produit les érables et toi, de la Normandie, tu nous proposes la sève des bouleau. Ça m’intéresse!!! Je vais l’essayer et t’en donner des nouvelles. Merci pour l’idée simple à appliquer et bon printemps…

    • Daniele 22/05/2016 à 3:41 Réponse

      Bonne cure de sève de bouleau, Andrée. Où en es-tu , as-tu retrouvé ta vitalité ?

      Chaleureusement

      Danièle CHIRON

  • mercier 29/04/2016 à 2:00 Réponse

    Au Québec, c justement quand le temps des sucres est terminé que les bouleau commencent à couler et la sève est extrêmement abondante comparé à l’érable, c très impressionnant de voir tomber les goutes!! J’entaillent toujours un ‘merisier’ (bouleau jaune) la sève a un bon petit goût! Nous sommes en plein dans le temps pour entailler!!

    • Daniele 22/05/2016 à 3:39 Réponse

      Bon cure de sève de bouleau et maintenez-vous toujours en forme, c’est important !
      Chaleureusement
      Danièle CHIRON

Laissez votre commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.*